A la une

Le Burkina Faso a basculé sur la télévision numérique terrestre

Dans la nuit du jeudi 31 octobre 2019, la Télévision Nationale du Burkina (TNB) a procédé à l’extinction de son émetteur analogique, depuis sa station d’émission sis à Kamboinsin. Par cet acte, la TNB bascule définitivement au numérique terrestre, conformément à l’engagement qu’elle a prise de cesser d’émettre sur l’analogie à partir du 1er novembre 2019.

Cet acte solennel a été exécuté, par le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Mr. Remis Fulgance Dandjinou et le Directeur de la TNB, Mr. Pascal Y. THIOMBIANO, en présence de Messieurs Mathias TANKOANO et Tontama Charles MILLOGO respectivement président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) et président de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP).

Pour ceux qui n’y sont pas encore, entrez dès maintenant dans l’ère du numérique en vous procurant les équipements adéquats et profitez de plusieurs chaînes nationales gratuites, d’une meilleure qualité de l’image et du son.

Ensemble pour le numérique !

Montée des couleurs à la SBT

Dans le cadre de la 16ème édition de la semaine nationale de la citoyenneté, célébrée du 22 au 29 octobre 2019, la journée du 28 octobre 2019 a été retenue par le gouvernement comme celle du « drapeau et des symboles de l’Etat ». A cette occasion, à l’instar de toutes les autres institutions de la république, la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT), a procédé à la montée des couleurs, qui est une tradition dans cette structure.

A 7h30, comme prévu, les agents avec à leur tête leur premier responsable, se sont mobilisés pour participer à la montée des couleurs nationales. Sous l’air du Ditanyè, fredonné en chœur, le drapeau national a été hissé au-dessus du mat par la Chargée de la Clientèle, Mme T. Djénébou OUATTARA, commise à cette tâche et représentant la Direction Commerciale et Marketing (DCM) à qui il revenait le tour ce mois, de porter haut les couleurs du Burkina Faso dans la cour de la SBT.

 

Processus de transition vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT)

Le comité de pilotage de la transition de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique a tenu, hier 17 septembre 2019 à Ouagadougou, une séance de travail présidée par Son Excellence Monsieur le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. Les trois principaux points au menu de cette séance de travail ont été l’adoption du compte rendu de la séance du 08 avril 2019, l’état d’avancement des travaux et l’adoption des coûts de diffusion.

A la suite des discussions et avec les orientations du premier ministre, une fourchette de redevances sera proposée. Elle distinguera l’offre nationale (couverture nationale) de la régionale (couverture régionale). D’emblée, il a été décidé de fixer le prix de la redevance annuel à soixante-quinze millions (75 000 000) de francs CFA pour l’option nationale. Les redevances des options régionales qui restent en discussion seront communiquées dans les jours prochains.

En ce qui concerne l’état d’avancement des travaux, sur un réseau composé de trente-cinq (35) stations de diffusion numérique déployés sur le territoire national, trente-deux (32) sont fonctionnels. Les trois (3) autres stations sont construites mais non mises en service. Ce sont les stations de Batié et Sebba en attente de raccordement à l’énergie électrique et celle de Arbinda pour des raisons sécuritaires. Cependant, des dispositions sont prises au sein de la SBT pour la mise en service de ces stations dans les meilleurs délais.

En rappel, l’arrêt de la diffusion analogique des programmes télévisuels et le basculement vers la télévision numérique terrestre sur toute l’étendue du Burkina Faso est prévu pour le 1er novembre 2019.

Ensemble pour le numérique !

Montée des couleurs à la Société Burkinabé de Télédiffusion (SBT)

Renouer avec une tradition qui exprime la fibre patriotique et réaffirme l’attachement à sa nation ; c’est en ce sens que les institutions burkinabè sont invitées à faire de la montée des couleurs un rituel.

La Société Burkinabé de Télédiffusion (SBT) a institué la montée des couleurs nationales chaque premier mardi du mois. Cet exercice patriotique se fera à tour de rôle par direction. Pour commencer, le ton a été donné par la Direction des Ressources Humaines.

Il est 7H30, ce mardi 21 mai 2019, lorsque le coup de sifflet marquant la montée des couleurs retentissait dans la cour de la SBT. Sous l’air du Ditanyè, fredonné en chœur, le drapeau rouge-vert frappé d’une étoile dorée au milieu a fait son ascension jusqu’au faîte du mât.

Cette cérémonie a réuni les 1ers responsables du Ministère de la communication et des Relations avec le Parlement avec leur tête le Ministre, Rémis Fulgance DANDJINOU et l’ensemble du personnel de la SBT.

A l’issue de la montée du drapeau, l’on a assisté à des poignées de mains chaleureuses entre le Ministre et les agents de la SBT.

Transition de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique au Burkina Faso : « Pour compter du 1er novembre 2019, le signal analogique sera complètement coupé »

A l’issue de la rencontre du comité de pilotage de la transition de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique, tenue le 08 avril 2019 à Ouagadougou, il a été décidé à l’unanimité de l’extinction totale du signal analogique à compter du 1er novembre 2019. Outre l’extinction du signal analogique, les questions de la redevance à payer par les éditeurs de service et du financement de la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT) ont été abordées au cours des travaux du comité.

Selon le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance DANDJINOU, tous les éditeurs sauront ce qu’ils devront payer avant le 1er mai 2019. Il les exhorte également à informer les auditeurs et les téléspectateurs sur la nécessité d’avoir un matériel adapté aux normes de la TNT au Burkina Faso avant le 1er novembre 2019.

Ensemble pour le numérique !

Partage d’infrastructures : la SBT signe un contrat cadre avec la Radio Méditerranéenne Internationale

Le jeudi 11 avril 2019 à 10h, a eu lieu dans la salle de conférence de la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT) la signature d’une convention cadre pour le partage d’infrastructures de télécommunication entre la Radio Méditerranée international (RMI) et la SBT.

Cette cérémonie s’est déroulée sous la co-présidence de son Excellence Monsieur Farhat BOUAZZA, ambassadeur du Royaume du Maroc et de Madame Hortense ZIDA, la Secrétaire Générale du Ministre de la communication et des relations avec le parlement, représentant Monsieur le Ministre.

Prenant la parole en premier, Madame la Directrice Générale de la SBT a souhaité avant toute chose la bienvenue à ses hôtes. Puis, elle a loué la signature de cette convention qui matérialise un partenariat qui se veut fructueux entre la SBT et la RMI.

Elle a terminé son propos en saluant la présence de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume du Maroc et de Madame la Secrétaire Générale représentant le Ministre de la communication et des relations avec le parlement, qui n’ont ménagé aucun effort pour accompagner la SBT et son partenaire la RMI.

A son tour Monsieur Hassan ESSAFI, le Directeur Administratif et Financier, représentant le Président Directeur Général de la radio Méditerranée Internationale, s’est dit heureux de l’aboutissement de ce processus marquant le début de la diffusion de leurs programmes au BF sur la fréquence FM 102.

Enfin, Madame la Secrétaire Générale, représentant le Ministre de la communication et des relations avec le parlement et son Excellence Monsieur l’ambassadeur du Royaume du Maroc ont pris la parole chacun pour saluer cette initiative, traduisant l’excellence des relations entre nos deux Etats. Ils ont tous souhaité que cette signature soit le point de départ d’une collaboration qui prendra de l’ampleur dans les années à venir.