Processus de transition vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT)

Le comité de pilotage de la transition de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique a tenu, hier 17 septembre 2019 à Ouagadougou, une séance de travail présidée par Son Excellence Monsieur le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. Les trois principaux points au menu de cette séance de travail ont été l’adoption du compte rendu de la séance du 08 avril 2019, l’état d’avancement des travaux et l’adoption des coûts de diffusion.

A la suite des discussions et avec les orientations du premier ministre, une fourchette de redevances sera proposée. Elle distinguera l’offre nationale (couverture nationale) de la régionale (couverture régionale). D’emblée, il a été décidé de fixer le prix de la redevance annuel à soixante-quinze millions (75 000 000) de francs CFA pour l’option nationale. Les redevances des options régionales qui restent en discussion seront communiquées dans les jours prochains.

En ce qui concerne l’état d’avancement des travaux, sur un réseau composé de trente-cinq (35) stations de diffusion numérique déployés sur le territoire national, trente-deux (32) sont fonctionnels. Les trois (3) autres stations sont construites mais non mises en service. Ce sont les stations de Batié et Sebba en attente de raccordement à l’énergie électrique et celle de Arbinda pour des raisons sécuritaires. Cependant, des dispositions sont prises au sein de la SBT pour la mise en service de ces stations dans les meilleurs délais.

En rappel, l’arrêt de la diffusion analogique des programmes télévisuels et le basculement vers la télévision numérique terrestre sur toute l’étendue du Burkina Faso est prévu pour le 1er novembre 2019.

Ensemble pour le numérique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *